Logo mypositivfriends.club

Ne restez plus seuls

 

Nous publions sur notre blog des informations et nouvelles récoltées auprès des organisations internationales, publications sur des sites internet spécialisés pour informer nos membres. Nous ne sommes pas responsables des contenus, raison pour laquelle nous indiquons volontiers nos sources. 

 

VIH la prise d'un traitement antirétroviral rend le virus intransmissible. Une campagne d'information de l'Aide suisse contre le sida vient de démarrer

Une personne séropositive qui prend son traitement de manière régulière ne transmet plus le VIH, y compris lors de rapports sexuels sans préservatif.

La prise de médicaments antirétroviraux rend le virus indétectable dans le sang, les muqueuses et les liquides physiologiques et il devient dès lors intransmissible. C'est le message délivré actuellement par la campagne "undectable" menée par l'Aide suisse contre le sida. Dans quelques jours, le 1er décembre, aura également lieu la journée mondiale de lutte contre le sida.

Ces informations ne sont pas nouvelles pour les personnes séropositives et leur entourage ou encore pour le corps médical.

vih sida

 

Le nombre de malades du sida ou de personnes séropositives a augmenté de 14 % en Chine en un an, ont indiqué samedi des responsables du secteur de la santé. La plupart des cas sont dus à une contamination lors de relations sexuelles.

Plus de 820'000 personnes malades du sida ou porteuses du virus du sida VIH ont été recensées à la fin du mois de juin, soit une augmentation de 100'000 cas en un an, a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle, citant les chiffres communiqués par des responsables de la santé lors d'une conférence consacrée à la maladie.

Plus de 40'000 nouveaux cas de malades et séropositifs ont été rapportés au cours du seul deuxième trimestre, 93,1 % d'entre eux

nono

 

Il n'existe pas un mais plusieurs VIH. Et si le VIH-1, si majoritaire, fait des ravages dans les populations infectées, ce n'est pas le cas du VIH-2 qui déclenche beaucoup plus difficilement la maladie du SIDA. Mais pourquoi le système immunitaire combat-il mieux cette version du virus? C'est sur cette question que se sont penchés des chercheurs de l'Insem et de l'institut Curie qui ont identifié la protéine NONO, un détecteur plus sensible qu VIH-2 et responsable de la reconnaissance directe du virus par le système immunitaire. Ces travaux, soutenus par l'ANRS, parus dans la revue Cell permettent une meilleure compréhension du contrôle naturel du VIH et ouvrent la voie à de nouvelles étapes dans la recherche vaccinale contre ce virus.

 

L'Alliance nationale des communautés pour la santé a tenu, hier, un atelier d'orientation des journalistes. Le thème de cet atelier est axé sur le traitement d'informations sur la réduction des risques VIH-TB et autres comorbidités et promotion des droits humains auprès des consommateurs de drogues injectables.

Cette nouvelle approche se heurte aux obstacles socioculturels, juridiques et l'absence de protection des médiateurs.

Selon une étude de l'ONUDC, la drogue vient de l'Amérique pour passer au Sénégal en y laissant des résidus qui sont consommés. Sur les 27 millions d'usagers de drogue, 1,65 million d'entre eux seraient atteints de VIH. Seuls 13 sur 47 pays de l'Afrique subsaharienne ont recueilli des données sur la consommation de drogues injectables, fixant le nombre de consommateurs à 1'778 500,

MypositivFriends.club         

Association Sid'Rencontre  

CH 1752- Villars-sur-Glâne 

 

© MyPositivFriends 

Pas encore de compte ? Inscrivez-vous maintenant !

Connectez-vous à votre compte