Logo mypositivfriends.club

Ne restez plus seuls

Connexion

Connexion à votre compte

Nom d’utilisateur
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Un vaccin contre le VIH pourrait être prêt d’ici 2021

 

VIH un vaccin pour 2021

 

Des chercheurs en sont persuadés : le vaccin contre le VIH pourrait être prêt d’ici 2021. Une évolution puisque pour l’heure, les personnes ayant pu guérir du SIDA sont encore très rares.

 

Le succès de plusieurs vaccins

 

HVTN 702, Imbokodo ou encore Mosaico, ce sont les noms des vaccins qui ont été testés lors d’expériences, et qui pourraient être rendus disponibles dès 2021, soit dans à peine plus d’un an. Ces trois vaccins, encore expérimentaux, pourraient être d’importants éléments d’avancées dans la lutte contre le VIH, le virus qui donne le SIDA.

 

Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson prépare le test à grande échelle d'un vaccin contre le VIH. Les essais seront effectués sur plus de 3 000 personnes dans le monde.

Et si le virus du sida venait un jour à disparaître ? Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson prépare le test à grande échelle d'un vaccin anti-VIH, le virus responsable du SIDA. Les premiers essais seront réalisés sur 3 800 personnes porteurs du virus et devraient débuter cette année en Amérique du Nord dont les États-Unis, en Amérique du Sud et en Europe. Le vaccin en question serait constitué de quatre composants ciblant directement les différentes souches du virus pour les combattre. Sa mission est d'améliorer le système immunitaire grâce à des protéines dites "mosaïques".

 

Genève a dépassé les espérances fixées par l'ONU pour soinger les personnes infectées par le VIH et éviter de nouvelles contaminations

 

VIH en bonne voie pour contrer lpidmie

 

Genève a réussi à honorer les objectifs fixés pour 2020 par ONUSIDA. Le canton, qui dépasse même les valeurs sur deux des trois critères établis par le dispositif onusien, s'est félicité dimanche le département de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES) qui appelle à maintenir cet effort.

Grâce au traitement antirétroviral, l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH est aujourd’hui presque comparable à celle des personnes séronégatives, et une personne sous
traitement antirétroviral efficace ne transmet pas le virus, y compris lors des rapports sexuels.

Le patient de Berlin

 

Une deuxième personne a connu une rémission durable du VIH-1, le virus à l'origine du sida, après avoir interrompu son traitement, ont rapporté des chercheurs dans le journal «Nature». Nommée «le patient de Londres», elle en est probablement guérie.

Dix ans après le premier cas confirmé d'un patient souffrant du VIH s'étant remis de cette maladie mortelle, un deuxième cas n'a pas montré de signe d'être atteint du virus depuis près de 19 mois, selon les chercheurs.

MypositivFriends.club         

Association Sid'Rencontre  

CH 1752- Villars-sur-Glâne 

 

© MyPositivFriends